L'histoire du Muaythaï, Boxe Thaï

 
Le siliapa Muaythaï, Muaythaï (Thaï) parfois appelé Boxe Thaïlandaise est un art martial créé pour les militaires thaïlandais au XVIe siècle. il est classé en occident parmi les boxes pied-poings (BPP), c'est à dire les boxes dites "sportives". Aujourd'hui, la boxe thaïlandaise est pratiquée dans le monde entier par des personnes de tous âges et de niveaux. Cet art dit dangereux est tiré des pratiques martiales ancestrales, notamment dans ce qu'on appelle en Occident le Muay Boran ( boxe traditionnelle, ) et du krabi krabpong ( pratique avec les armes ) qui, tout comme la boxe thailandaise, nécessite des aptitudes physiques telles que la souplesse, les réflexes, la puissance et la force, mais aussi des aptitudes ancestrales comme la volonté, le courage et le respect. Le Muaythaï est donc un descendant du Muay boran, dans ce dernier on trouve plusieurs styles issus du réglonalisme et de certaine pratiques martiales traditionnelles (notamment pour quelques unes elles sont inspirées du comportement animal.) parmi les styles les plus connues, on trouve :
 
  • Le Muay-Chaiya ou Muay giow ( style du nord,) ce style du XIXe siècle met l'accent sur la vivacité d'esprit afin de trouver des stratégies efficaces. La posture est anguleuse, la défense est privilégiée et les techniques de coudes et de genoux sont particulièrement marquées. On utilise des techniques issues des animaux (notamment le tigre.)
  • Le Muay Korat (est et nord-est,) privilégie un travail en force, telles les techniques de buffle.
  • Le Muay-loburl (région centrale) l'accent est mis sur une gestuelle intelligente (travail sur les variations de trajectoire et feintes d'arme.)
  • Le Muay thasac (nord), les techniques consistent à prendre de vitesse l'opposant, et les styles thématiquess tel les techniques du singe blanc hanuman.
A propos du Muay Boran, il a une expression qui énonce les principaux styles selon la formule : le poing puissant du Koral, l'esprit du lopburl, la posture du Chaiya et la vitesse du Thasac." ( Thaï ) ces pratique non compétitves de l'art thaïlandais sont regroupées ( en thailande) dans le vacable mae mai muaythaï.
 
Les combats ce déroulent sont "Le Lumpinee et le Rajadamnoen", ces endroits sont connus dans le monde entier et sont considérés comme la référence en Muaythaï. Chez les professionnels les combats ce déroule en 5 Round de trois minutes. Il est précédé par un rituelle : le nom RAM MUAY, durant laquelle le Nak Muay ( boxeur ) porte le Mongkon (bande de tissu autour de la tête pour manifester le respect à son entraineur et pour optimiser sa perception mentale,) qui est composé de geste codifiés exécutés par les deux adversaires individuellement et qui sont propres à chaque écoles ou style.
 
Les coups autorisés sont les suivants ; Coups de poings, de coude de genoux et de pieds, le corps à corps avec coups de genoux, les coups de coude, les coups de pied circulaires les coups de tibia. Les télévisions retransmettent les grands combats de Muaythaï en Thailande et au Japon.